Traquer les variants dans les eaux usées

Depuis le printemps dernier, des ingénieurs de Polytechnique et de McGill suivent la progression de la COVID-19 en analysant la quantité de virus dans les eaux usées de Montréal. Ils veulent maintenant décerner plus rapidement les variants préoccupants. À Ottawa, des chercheurs ont trouvé un moyen de détecter si le variant britannique apparaît dans la capitale.

Partager cet article :
fiatlux.tk

Source : Lire l'article complet par La Presse

À propos de l'auteur La Presse

La Presse est un média de masse voué à la création et la commercialisation de contenus.

Réagissez à cet article

Recommended For You