Meurtre du meilleur ami de Raynald Desjardins | Pas de libération conditionnelle pour l’un des condamnés

Considérant son manque de motivation et que les risques de récidives violentes sont élevés, surtout s’il recommence à fréquenter des membres de gangs, les commissaires aux libérations conditionnelles du Canada ont refusé d’accorder sa libération conditionnelle à Edrick Antoine, condamné à neuf ans d’emprisonnement pour avoir comploté le meurtre de Gaetan Gosselin, commis le 31 janvier 2013, à Montréal.

Partager cet article :
fiatlux.tk

Source : Lire l'article complet par La Presse

À propos de l'auteur La Presse

La Presse est un média de masse voué à la création et la commercialisation de contenus.

Réagissez à cet article

Recommended For You