Lutte contre la COVID : les gouvernements privilégient la concertation

Lors de la 29e conférence virtuelle du premier ministre canadien Justin Trudeau avec ses homologues des provinces et des territoires, mercredi, il a été question de mettre l’accent sur la collaboration dans le combat contre la COVID-19 au pays.

Le premier ministre a profité de la Journée mondiale de la santé pour adresser un message d’encouragement aux Canadiens. Comme le reste du monde, ils font face à une des pires crises sanitaires de l’histoire. C’est une situation qui ne manque pas de nuire à leur santé mentale.

M. Trudeau a mentionné l’importance de poursuivre le combat et a promis le soutien sans faille de son gouvernement. Il a rappelé les programmes qui permettent d’accompagner ses concitoyens durant cette crise. Il s’agit de l’assurance-emploi, de la Prestation canadienne de relance économique et de la Prestation de relance économique pour les proches aidants.

Il a également souligné les mesures qui permettent aux entreprises de faire face aux contrecoups des restrictions et du confinement. Il y a, par exemple, la subvention salariale d’urgence du Canada, le compte d’urgence pour les entreprises canadiennes, la subvention d’urgence du Canada pour le loyer et la mesure de soutien en cas de confinement.

Il en ressort que les Canadiens ne sont pas laissés à eux-mêmes, même si les variants semblent aggraver une pandémie qui continue de faire des ravages partout.

On a appris jeudi que des provinces comme l’Ontario vivent des situations extrêmement difficiles en raison de l’expansion de la pandémie au sein de familles entières. Le nombre de nouveaux cas jeudi frôle les 3300, pour un total de 374 112.

Le Québec connaît aussi une croissance importante du nombre de nouveaux cas. En Alberta, le premier ministre Jason Kenney a renforcé les mesures à cause de l’augmentation des cas. De plus, il doit composer avec une opposition qui vient de 15 élus de son parti.

Le Canada doit gérer une troisième vague qui touche des patients de plus en plus jeunes, visés par des variants de plus en plus coriaces.

La situation est donc particulièrement préoccupante au pays. Malgré tout, l’heure n’est pas au découragement. C’est en rang serré qu’ils entendent faire face à l’adversité.

Ottawa veille à ce que les provinces et territoires ne manquent pas de vaccins. À ce jour, 10 millions de doses ont été distribuées.

Près de 44 millions arriveront d’ici trois mois. Entre-temps, 317 000 doses d’AstraZeneca sont arrivées au pays jeudi. Elles sont issues du mécanisme COVAX qui permet un accès universel aux vaccins contre la COVID-19 dans le monde.

Justin Trudeau assure ses pairs de l’appui total du fédéral tant que la crise perdure.

Pour l’accompagner durant cette concertation, le ministre des Affaires intergouvernementales est présent tout comme la médecin en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam.

Celle-ci rassure les provinces et territoires pour ce qui est de la sûreté et de l’efficacité des vaccins.

Parlant spécifiquement du cas d’AstraZeneca qui a été au centre d’une polémique ces derniers temps, Mme Tam affirme que le Canada dispose d’un processus d’approbation réglementaire rigoureux.

En plus d’encourager les Canadiens à continuer d’observer les mesures de santé qui permettent de freiner la propagation du virus, les responsables ont mentionné l’importance de mettre la science au centre de toute décision concernant les modifications aux frontières.

Ce qu’on retient en définitive de cette concertation au sommet c’est que la lutte contre la COVID-19 au pays est plus axée sur une approche pancanadienne qui met l’accent sur l’esprit d’équipe, de partage et de collaboration.

Selon un communiqué du gouvernement du Canada.

Lire aussi :

Ottawa propose dix jours de congés de maladie en raison de la COVID-19

Partager cet article :
fiatlux.tk

Source : Lire l'article complet par RCI

À propos de l'auteur RCI

« Le site multilingue de CBC/Radio-Canada pour découvrir et comprendre les valeurs démocratiques et culturelles des Canadiens de toutes origines. » Politique / Santé / Autochtones / Société / Économie / Immigration et refugiés / International / Environnement et vie animale / Internet, sciences et technologies / Arts et divertissements / Sports Radio Canada International (RCI) est le service radiophonique international de la Société Radio-Canada. Avant 1970, RCI était connu sous le nom de Service international de la CBC. Le service de radiodiffusion était également appelé auparavant la Voix du Canada, diffusant sur ondes courtes à partir de puissants émetteurs à Sackville, au Nouveau-Brunswick. « À son apogée », a déclaré le magazine Radio World, « Radio Canada International était l'un des radiodiffuseurs internationaux sur ondes courtes les plus écoutés au monde ». Toutefois, les services sur ondes courtes ont été supprimés en juin 2012, et RCI est devenu accessible exclusivement via Internet. Elle a également réduit ses services à cinq langues et mis fin à la production de son propre service d'information. (Wikipedia [en], traduit avec DeepL)

Réagissez à cet article

Recommended For You