Avancer en arrière

Nous apprenions cette semaine que Denis Coderre, candidat à la mairie de Montréal, souhaite créer quelques nouvelles places de stationnement pour les automobiles et, pour mener à bien cet important chantier, propose de transformer une partie du tout jeune REV Bellechasse en piste cyclable unidirectionnelle.

Il fallait quelqu’un qui va toujours de l’avant, qui refuse tout retour en arrière, pour concevoir cette grande innovation : la piste cyclable qui ne va que dans un sens. Mais pourquoi le candidat Coderre s’arrête-t-il en si bon chemin ? Plusieurs autres artères, elles aussi fréquentées quotidiennement par des milliers de personnes à Montréal, bénéficieraient d’une telle remise en question.

Le boulevard Saint-Joseph ? Unidirectionnel ! L’avenue Notre-Dame ? Unidirectionnelle ! Le SRB Pie-IX ? Unidirectionnel ! L’autoroute Décarie ? Unidirectionnelle ! Et parions que la Ville de Québec, ne voulant pas être en reste, emboîtera le pas à cette vision d’avenir, et demandera que son troisième lien devienne, lui aussi, unidirectionnel.

Voilà un projet d’urbanisme qui assurera au candidat Coderre un legs politique aussi durable que le demi-trottoir du parc Laurier, aussi inoubliable que la coupe de mille arbres de l’île Sainte-Hélène. Et puis après tout, la formule E aussi ne roulait que dans un sens…

<h4>À voir en vidéo</h4>
<span class="extra_texte"></span>

                                                        <p><strong><a href="https://blockads.fivefilters.org/">Adblock test</a></strong> <a href="https://blockads.fivefilters.org/acceptable.html">(Why?)</a>

Source : Lire l'article complet par Le Devoir

À propos de l'auteur Le Devoir

Le Devoir a été fondé le 10 janvier 1910 par le journaliste et homme politique Henri Bourassa. Le fondateur avait souhaité que son journal demeure totalement indépendant et qu’il ne puisse être vendu à aucun groupe, ce qui est toujours le cas cent ans plus tard.De journal de combat à sa création, Le Devoir a évolué vers la formule du journal d’information dans la tradition nord-américaine. Il s’engage à défendre les idées et les causes qui assureront l’avancement politique, économique, culturel et social de la société québécoise.www.ledevoir.com

Réagissez à cet article

Recommended For You