Syrie – Les combattants de la province de Deraa déposent les armes

par Karam Issa.

Plus de 200 combattants syriens ont déposé les armes en 24 heures, confirmant leur nouveau statut.

Certains reconnaissent être fatigués des activités militaires. Un nouvel accord local de cessez-le-feu a été conclu dans le sud de la Syrie, le 1er septembre, avec la médiation de Moscou. L’amnistie était promise aux combattants s’ils déposaient les armes.

Dans le cadre de l’accord d’amnistie avec le gouvernement, les combattants de groupes illégaux déposent les armes en nombre. Plus de 2 000 personnes ont déjà régularisé leur statut.

211 anciens combattants ont régularisé leur statut dans la province syrienne de Deraa en 24 heures. Ils ont rendu 59 unités d’armes et ont exprimé la volonté de revenir à la vie pacifique. Tout s’est déroulé avec la médiation du Centre russe pour la réconciliation des belligérants en Syrie.

Ainsi, le premier établissement contrôlé par le gouvernement du pays depuis dix ans a été ouvert dans le village syrien d’al-Yadudah. Un centre de régularisation de statut y a été mis en place. Les combattants ont la possibilité de quitter l’opposition pour redevenir partie intégrante de la Syrie. Certains sont venus uniquement pour recevoir de nouveaux documents, d’autres – pour déposer des armes. Pratiquement chaque homme du village possédait un fusil automatique.

La sécurité du site est assurée par la police militaire russe. Mais plus aucun habitant local n’a l’intention d’ouvrir le feu. Les anciens combattants déchargent les armes à l’entrée, et seulement ensuite ils sont autorisés à entrer. La guerre est terminée, il est temps de déposer les armes.

Les fusillades ont été stoppées grâce au Centre russe de Réconciliation des Belligérants. Ses spécialistes ont convaincu les combattants à se rendre sans opposer de résistance. Maintenant les tirs cesseront dans le village. Tout conflit entre les groupes clandestins sera réglé par l’armée gouvernementale qui patrouillera dans les rues avec la police militaire russe. Les habitants du village n’ont plus à craindre pour leur vie.

Le dépôt des armes est une étape indispensable pour revenir à la vie pacifique. Cela signifie que ceux qui s’opposaient autrefois au pouvoir officiel, c’est-à-dire à leur peuple et à leur État, ont pris conscience de leur erreur.


source : http://www.observateurcontinental.fr
Adblock test (Why?)

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Réagissez à cet article

Recommended For You