Une levée de fond pour des locataires du Mile-End évincés


Une cagnotte a été lancée sur la plateforme Gofundme pour venir en aide à deux locataires du Mile-End qui se sont fait évincer de leur logement en décembre dernier.

La cagnotte a été lancée par un proche du jeune couple qui y a joint leur témoignage. Elle vise à récolter 4000 $ pour les aider à payer les services d’un avocat et pour compenser les frais de réinstallation et de subsistance causés par la perte de leur logement.

Selon le témoignage, alors qu’ils étaient chez eux dans leur appartement du 5462 avenue du Parc, des huissiers les auraient évincés en leur présentant un avis de la cour «fait au nom du dernier locataire dont le nom figurait sur le précédent bail».

«L’huissier a affirmé que deux avis d’expulsion avaient été délivrés, explique le témoignage du jeune couple. Nous n’en avions reçu aucun, et nous n’avions rien sur notre porte ou dans notre boîte aux lettres qui faisait allusion à une audience du tribunal ou à un avis d’expulsion».

«Nous nous sommes retrouvés sans chaussures d’hiver uniquement avec des sandales, nous avions un manteau d’hiver entre nous », peut-on lire dans leur témoignage. C’était humiliant, choquant et incroyablement déchirant de tout perdre et de n’avoir nulle part où aller».

Les deux jeunes âgés de 29 ans ont par la suite trouvé refuge au CAP CARE dans Hochelaga-Maisonneuve qui accueille des personnes en situation d’itinérance.

Grâce à l’aide d’un membre de leur famille, le couple séjourne désormais dans un Airbnb à court terme.

La cagnotte s’élève actuellement à près de 1200 $. Métro avait mené une enquête au sujet des évictions à répétitions qui avait eu lieu dans cet immeuble du Mile-End.

<div class=" grid-x grid-padding-x grid-padding-y align-center met-newsletter stacked ">
    <div class="cell small-12  ">
        <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité du Plateau &#8211; Mont-Royal.
        </div>
    </div>
    <form class="cell small-12  sign-up-form" method="post">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="5d68007bd8" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="grid-x grid-margin-y form-grid">
            <div class="cell small-12"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></div>
            <div class="cell small-12"><input type="email" class="email" placeholder="Adresse courriel" name="email" required></div>
            <div class="cell small-12 button-container"><input type="submit" class="button" value="S&#039;abonner à l&#039;infolettre"><i class="far fa-chevron-right"></i></div>
                                <span class="checkbox">
                    <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                    <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                        </label>
                </span>
                        </div>
        <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="126057fcd9" />
    </form>
    <div class="border-footer">
    </div>
</div>

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Réagissez à cet article

Recommended For You