Des œuvres québécoises à Slamdance

Avec quatre projets, soit trois courts métrages et la série Je voudrais qu’on m’efface, le Québec a sa place dans la programmation du festival de cinéma indépendant Slamdance, dont la 28e édition aura lieu, en ligne, du 27 janvier au 6 février.

Source : Lire l'article complet par La Presse

À propos de l'auteur La Presse

La Presse est un média de masse voué à la création et la commercialisation de contenus.

Réagissez à cet article

Recommended For You