Un Américain retiré de la liste d’attente pour une greffe du cœur car non vacciné contre le Covid-19

A Boston (Massachusetts), un Américain de 31 ans a été retiré de la liste d’attente pour une transplantation cardiaque à cause de son refus de se faire vacciner contre le Covid-19, a confirmé le Brigham and Women’s Hospital de Boston le 24 janvier auprès de la chaîne CBS et du New York Post.

L’hôpital a expliqué dans un communiqué qu’il suivait les recommandations des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les autorités sanitaires américaines, qui exigent ce vaccin «pour créer à la fois les meilleures chances de succès de l’opération et optimiser la survie des patients après la transplantation, étant donné que leur système immunitaire est drastiquement mis à mal». «Les patients ne sont pas admis sur la liste d’attente sans cela», a ajouté un porte-parole de l’hôpital au New York Post.

Les organes sont rares, on ne va pas les distribuer à quelqu’un qui a peu de chance de vivre

«Après une greffe de rein, de cœur, peu importe, votre système immunitaire est éteint», a expliqué à CBS le docteur Arthur Caplan, spécialiste des transplantations et professeur à l’école de médecine de l’université de New York. «La grippe pourrait vous tuer, le froid pourrait vous tuer, le Covid pourrait vous tuer. Les organes sont rares, on ne va pas les distribuer à quelqu’un qui a peu de chance de vivre quand d’autres vaccinés ont de meilleures chances de survie post-opératoire», a-t-il justifié, ajoutant sur Twitter que «les effets mortels du Covid-19 se manifestent longtemps après que certains patients ont quitté l’hôpital». 

L’homme en attente d’une greffe et qui refuse le vaccin, DJ Ferguson, a été hospitalisé en novembre 2021 après que ses poumons se sont remplis de sang en raison d’un problème cardiaque héréditaire, comme l’explique sa famille sur la cagnotte GoFundMe qu’elle a créée pour lui (41 940 dollars ont été récoltés à ce jour). Son père David Ferguson a déclaré à CBS que son fils «ne croit pas» au vaccin et le juge «contraire à ses principes». «Je pense que mon garçon se bat avec beaucoup de courage, qu’il a une intégrité et des principes auxquels il croit vraiment», a-t-il expliqué, ajoutant : «C’est son corps. C’est son choix.»

La page internet de collecte de fonds a été mise à jour le 25 janvier, justifiant le refus de Ferguson par le fait qu’il ne peut pas se permettre des complications cardiaques dues aux effets secondaires potentiels du vaccin, car il court un «risque extrêmement élevé de mort subite» si son cœur gonfle davantage. La famille assure avoir eu «de nombreuses conversations» avec des médecins, qui ont confirmé qu’un tel phénomène pouvait se produire et qu’ils ne pouvaient rien garantir, si ce n’est qu’il est dans l’obligation de se faire vacciner s’il veut être inscrit sur la liste d’attente pour une greffe.

Source : Lire l'article complet par RT France

À propos de l'auteur RT France

Les actualités de RT traitent des principaux problèmes de notre temps sous un angle destiné aux spectateurs qui veulent en savoir plus en soulevant des sujets souvent ignorés par les médias grand public pour produire un contenu qui sort de l’ordinaire. RT propose un point de vue alternatif sur tous les grands événements du monde.

Réagissez à cet article

Recommended For You