Washington vole plus de 80 % de la production pétrolière de la Syrie par jour

Le ministère syrien du Pétrole a publié une déclaration le 9 août accusant les forces américaines occupant la Syrie d’être responsables du vol de la majeure partie du pétrole du pays.

« Le montant de la production de pétrole au cours du premier semestre 2022 s’est élevé à quelque 14,5 millions de barils, avec une production quotidienne moyenne de 80,3 mille barils, dont 14,2 mille sont livrés quotidiennement aux raffineries », indique le communiqué du ministère du Pétrole.

La déclaration poursuit en disant que «les forces d’occupation américaines et leurs mercenaires», faisant référence aux Forces démocratiques syriennes (SDF) soutenues par les États-Unis, «volent jusqu’à 66 000 barils chaque jour dans les champs occupés dans la région orientale», ce qui équivaut à environ 83 % de la production pétrolière quotidienne de la Syrie.

Selon les données du ministère, le secteur pétrolier syrien a subi des pertes approchant « environ 105 milliards de dollars depuis le début de la guerre jusqu’au milieu de cette année » à la suite de la campagne américaine de vol de pétrole.

En outre, le communiqué ajoute qu’aux côtés des pertes financières subies par le secteur pétrolier, il y a « des pertes en vies humaines, dont 235 martyrs, 46 blessés et 112 kidnappés ».

Le 10 août, des images filmées par un hélicoptère d’attaque russe ont été diffusées sur les réseaux sociaux, montrant un convoi de camions exploité par l’armée américaine, faisant passer en contrebande du pétrole volé à destination de l’Irak, à partir de Raqqah.

Récemment, l’armée américaine, qui occupe actuellement le nord-est de la Syrie, a constamment pillé le pétrole du pays et l’a introduit en contrebande dans ses bases en Irak via le passage frontalier illégal d’Al-Waleed.

Des sources locales dans le gouvernorat syrien de Hasakah ont rapporté le 6 août que l’armée américaine avait pillé et fait passer en contrebande des dizaines de pétroliers hors du pays, ce qui en faisait la deuxième cargaison de pétrole volée par les États-Unis cette semaine-là.

Près de 200 camions-citernes remplis de pétrole pillé ont été sortis clandestinement de Syrie par les troupes américaines au cours du seul mois de juillet, alors que Washington a intensifié sa pratique consistant à voler des ressources syriennes pour les revendre à l’étranger.

Le 19 juillet, le président russe Vladimir Poutine a appelé le gouvernement américain à cesser son pillage constant des ressources naturelles de la Syrie.

L’armée américaine est également responsable du pillage du blé du pays, exacerbant une crise alimentaire aiguë  qui sévit en Syrie et dans le reste de l’Asie occidentale

source The CradleGlobal Research

via Les moutons enragés
Adblock test (Why?)

À propos de l'auteur

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Réagissez à cet article

Recommended For You