Le Nunavik durement touché par la pénurie de profs

Ce sont les élèves du Nord-du-Québec qui subissent le plus durement la pénurie d’enseignants : au Nunavik, il manque actuellement 75 profs à temps plein, soit 15 % de tout le personnel enseignant.

À propos de l'auteur

Source : Lire l'article complet par La Presse

À propos de l'auteur La Presse

La Presse est un média de masse voué à la création et la commercialisation de contenus.

Réagissez à cet article

Recommended For You