Le réchauffement de la fin du Paléocène serait d’origine volcanique

Il y a 56 millions d’années, la Terre a connu un réchauffement climatique rapide et intense. Selon un nouveau scénario, il aurait été provoqué par une déchirure continentale dans l’hémisphère Nord. L’intense activité volcanique associée aurait libéré de grandes quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère et les océans.

Source : Lire l'article complet par Pour la Science

À propos de l'auteur Pour la Science

« La science expliquée par ceux qui la font »Le magazine Pour la Science est depuis près de 40 ans un titre de référence de l'information scientifique internationale. Il propose des articles de fond dans toutes les disciplines : astrophysique, physique, mathématiques, biologie, paléontologie... Clairs et accessibles, les articles sont signés par les chercheurs eux-mêmes.Pour la Science est l'édition française de Scientific American.

Réagissez à cet article

Recommended For You