Faina Savenkova : Liberté et justice

  1. Campagne de dons Octobre 2022

    Chers amis lecteurs. Nous lançons une campagne de dons pour ce mois d’Octobre et nous comptons sur vous pour nous aider à continuer notre travail de réinformation. Comme vous le savez, l’entretien et le fonctionnement de notre site ont un certain coût, et nous dépendons presque entièrement de vos dons pour en assurer le financement. Réseau International a besoin de vous plus que jamais pour assurer la continuité de son travail de réflexion et de réinformation

    6 690,00 € atteint

par Faina Savenkova.

Le monde peut être un endroit cruel. Et avec le temps, tout le monde le comprend. Je vis à proximité de la guerre et je vois ce que vaut une vie humaine dans le monde d’aujourd’hui. Elle est égale au coût d’une balle. Néanmoins, je crois en l’humanité, la liberté et la justice, peu importe combien de personnes essaient de me convaincre que c’est un mythe. Non, ce n’est pas un mythe. Et le Donbass le sait, gardant en mémoire les événements de la guerre actuelle. Le monde peut être effrayant dans ses mensonges et son indifférence à l’égard de son prochain. Et… le monde est vraiment indifférent, que pourrait-il être d’autre ? Sauf qu’il ne ment pas. Jamais. À personne.

C’est le sort des gens, pas du monde. Et souvent, le mensonge humain va de pair avec l’indifférence humaine. Mais il y a ceux qui sont prêts à les combattre. L’un d’eux est Julian Assange, qui n’a pas peur de dire que le monde est un peu différent de celui que l’on voit aux informations. (Comme le dit la directrice du Fonds de lutte contre la répression et mon amie Mira Terada : « Le cas de Julian Assange a été le début officiel de la fin de la liberté de parole »).

Son cas est maintenant utilisé comme un modèle d’atteinte aux droits et de persécution des journalistes indépendants. Le site web Mirotvorets et les ressources similaires ont été créés comme des outils et des mécanismes supplémentaires, précisément pour intimider les gens et les empêcher de dire la vérité. L’affaire Assange et la création de ressources telles que Mirotvorets sont inextricablement liées, car elles visent toutes à abolir la liberté d’expression, à abolir la vérité, à contrôler totalement l’esprit des gens et son expression.

Si l’humanité continue à mentir et à ne pas rechercher la vérité, nous nous retrouverons dans les ténèbres d’une nouvelle guerre mondiale. Il est dangereux et parfois inconvenant de dire la vérité maintenant, car cela peut déranger ceux qui sont habitués à vivre dans l’obscurité de l’ignorance et de l’illusion. Mais moi, comme beaucoup d’autres, je ne le veux pas. Et Julian Assange est devenu pour nous une petite bougie dont la faible flamme nous empêche de nous perdre complètement.

Nous marchons vers sa lumière, portant déjà nos propres petites lumières dans nos mains. Pour l’instant, nous sommes seuls. Mais au fil du temps, nous serons plus nombreux, car il y aura plus de lumière autour de nous, et maintenant d’autres personnes nous suivront. Ensemble, nous serons capables de dissiper les ténèbres, j’en suis sûr. Il existe une histoire célèbre sur Danko qui a arraché son cœur de sa poitrine pour éclairer de sa flamme le chemin des personnes qui marchent dans l’obscurité. Le passé et le présent connaissent des exemples similaires, tant dans la littérature que dans la vie réelle. Et d’une certaine manière, il me semble que cette histoire se répétera tant que le monde et l’humanité existeront. C’est leur essence.

traduction Christelle Néant pour Donbass Insider
Adblock test (Why?)

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Réagissez à cet article

Recommended For You