Pour une DPJ responsable

La « fillette de Granby » n’a pas dit son dernier mot. Lundi, l’avocate qui représente la mère biologique et les grands-parents paternels de l’enfant morte en avril 2019, Me Valérie Assouline, a déposé une poursuite au civil de 3,7 millions de dollars qui vise le centre des services scolaire du Val-des-Cerfs, le CIUSSS de l’Estrie ainsi qu’un chef de service de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) et trois intervenantes.

Source : Lire l'article complet par La Presse

À propos de l'auteur La Presse

La Presse est un média de masse voué à la création et la commercialisation de contenus.

Réagissez à cet article

Recommended For You