L’armée turque annonce avoir frappé près de 500 cibles en Irak et en Syrie

Près de 500 cibles ont été visées par l’aviation et l’artillerie turques dans le nord de l’Irak et de la Syrie depuis trois jours, selon les chiffres communiqués ce 23 novembre par le ministre turc de la Défense Hulusi Akar.

«471 cibles ont été visées et 254 terroristes neutralisés jusqu’à présent», a détaillé le ministre. La Turquie a lancé le 20 novembre l’opération «Griffe Epée», une série de raids aériens suivis par des tirs d’artillerie soutenus contre des positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et des Unités de protection du peuple (YPG).

Ankara accuse ces deux mouvements – qui ont démenti toute implication – d’avoir commandité l’attentat qui a fait six morts et 81 blessés le 13 novembre à Istanbul et menace de lancer une opération terrestre dans le nord de la Syrie pour protéger sa frontière sud. La Turquie a exigé le 22 novembre que ses alliés, Etats-Unis en tête, «cessent tout soutien» aux Unités de protection du peuple, la principale milice kurde de Syrie. Considérée comme «terroriste» par Ankara, celle-ci a été soutenue par Washington pour contrer Daesh.

Face à cette opération d’ampleur, Moscou et Washington ont appelé à la désescalade : tout en disant comprendre «les préoccupations de la Turquie relatives à sa propre sécurité», le Kremlin a exhorté le 22 novembre la Turquie à ne pas «déstabiliser la situation» et l’a mise en garde contre un potentiel «effet boomerang» qui pourrait compliquer encore plus la situation sécuritaire dans la région.

Les Etats-Unis ont appelé le même jour «à la désescalade en Syrie pour protéger les civils et soutenir l’objectif commun de vaincre [Daesh]», a plaidé le porte-parole du département d’Etat américain Ned Price dans un communiqué. «Nous continuons à nous opposer à toute action militaire non coordonnée en Irak qui viole la souveraineté» de ce pays, a-t-il ajouté.

Source : Lire l'article complet par RT France

À propos de l'auteur RT France

Les actualités de RT traitent des principaux problèmes de notre temps sous un angle destiné aux spectateurs qui veulent en savoir plus en soulevant des sujets souvent ignorés par les médias grand public pour produire un contenu qui sort de l’ordinaire. RT propose un point de vue alternatif sur tous les grands événements du monde.

Réagissez à cet article

Recommended For You