Fouilles archéologiques au premier cimetière de Pointe-aux-Trembles


Des fouilles archéologiques sur le site du premier cimetière de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles ont été entamées la semaine dernière. Ces fouilles sont requises avant de pouvoir permettre à la Ville de Montréal de procéder à des travaux sur le site qui se trouve près des berges dans Pointe-aux-Trembles, sur le stationnement de l’ancienne épicerie Beaudry.

Grâce aux résultats prometteurs obtenus à l’aide de géoradars, une équipe d’archéologues avait préalablement déterminé que des excavations et des fouilles plus approfondies étaient nécessaires sur le site.

«Les géoradars sont les outils qui ont été utilisés lors des fouilles dans les pensionnats autochtones, explique Pierre Desjardins, de l’Atelier d’histoire de Pointe-aux-Trembles. Utiliser ces outils fait en sorte qu’on peut déterminer à l’avance si des fouilles archéologiques sont pertinentes ou non. Dans ce cas-ci, les deux rondes de tests avec les géoradars ont permis de déterminer que des fouilles seraient pertinentes.»

L’équipe d’archéologues a commencé à creuser quatre tranchées d’un mètre par trois mètres sur le terrain sélectionné. Elle produira un rapport après l’analyse des résultats. Le rapport sera présenté en 2023 par les deux archéologues responsables du projet, lors des ateliers d’histoire à Pointe-aux-Trembles.

<div class=" grid-x grid-padding-x grid-padding-y align-center met-newsletter stacked ">
    <div class="cell small-12  ">
        <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de Pointe-aux-trembles &amp; Montréal-Est.
        </div>
    </div>
    <form class="cell small-12  sign-up-form" method="post">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="d73f36faf7" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="grid-x grid-margin-y form-grid">
                                <div class="cell small-12"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></div>
                <div class="cell small-12"><input type="email" class="email" placeholder="Adresse courriel" name="email" required></div>
                            <div class="cell small-12 button-container"><input type="submit" class="button" value="S&#039;abonner à l&#039;infolettre"><i class="far fa-chevron-right"></i></div>
                                <span class="checkbox">
                    <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                    <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                        </label>
                </span>
                        </div>
        <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="PAT_Montreal_Est" />
    </form>
    <div class="border-footer"></div>
</div>

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Réagissez à cet article

Recommended For You