Fraude liée à l’or: un réseau criminel démantelé par le SPVM


Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a mis au jour un réseau criminel qui utilisait un stratagème complexe de fraude «impliquant la transformation et le commerce de l’or», révèle le SPVM dans un communiqué. Cette escroquerie fiscale a coûté 31 M$ en taxes non remboursées à l’État. Les suspects opéraient principalement à Montréal et Laval, mais aussi en Montérégie, dans les Laurentides et en Ontario.

Cette fraude consistait à utiliser des compagnies à numéro et des prête-noms pour des transactions frauduleuses d’achat et de revente d’or. Les suspects transformaient de l’or pur, qui est non imposable, en or impur pour ensuite le vendre à un raffineur à Toronto.

Les auteurs du stratagème récupéraient alors le montant des taxes, qui totalisent 31 M$. Cet argent était ensuite réinvesti dans d’autres activités illégales, ou dissimulées au moyen de caches d’argent.

Un second réseau lié au cannabis

Les policiers de la Division du crime organisé du SPVM, qui avaient débuté leur travail en avril 2018, se sont par cette enquête retrouvés sur la piste d’un réseau de production et de vente illégale de cannabis. Cet autre réseau criminel utilisait des prête-noms pour obtenir des certificats de Santé Canada afin de produire du cannabis «médical», qui était revendu sur le marché noir.

Au total, le SPVM a saisi 3 kilos d’or pur d’une valeur de 225 000 $, des montres et bijoux estimés à 1 866 459 $ ainsi que 865 465 $ en argent comptant. Les forces de l’ordre ont également mis la main sur 1683 plants de cannabis, 245 livres prêtes à la vente, 3 kg de haschisch, 1,2 kg de cocaïne et 1108 comprimés de MDMA.

Dix personnes ont été arrêtées en date du 25 novembre, et dix-huit suspects font l’objet d’un mandat d’arrestation. Ils font face à divers chefs d’accusation, dont fraude, complot pour fraude et complot pour recyclage des produits de la criminalité ainsi que culture et distribution de cannabis.

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Réagissez à cet article

Recommended For You