L’obscur monde occulte derrière l’Ukraine

par Gordon Duff

Les événements mondiaux ont abandonné tout concept de raison ou de réalité. La guerre nucléaire est maintenant considérée par beaucoup, peut-être la plupart, comme inévitable. La folie et l’injustice prospèrent et soit l’humanité prendra fin, soit les mécanismes qui constituent notre monde tel que nous le connaissons devront s’arrêter.

Plus personne ne se soucie de faire intervenir Dieu dans l’équation. L’occultisme du Troisième Reich renaît non seulement en Ukraine mais aussi dans toute l’OTAN et l’UE. Les minorités extrémistes aux États-Unis et en Europe ont le pouvoir d’établir un ordre mondial monstrueux caractérisé par quelque chose de bien plus sombre que la simple tyrannie.

Il y a des jalons. L’ancien exorciste du Vatican Malachi Martin, dans son best-seller du NY Times « Keys of Blood », aborde la question du mal inhérent qui envahit l’Europe et le monde chrétien :

« Le plus effrayant pour le pape Jean-Paul II, c’est qu’il s’était heurté à la présence inamovible d’une force maligne dans son propre Vatican et dans certaines chancelleries d’évêques. C’est ce que les ecclésiastiques avertis appellent la « superforce ».

Les rumeurs, toujours difficiles à vérifier, liaient son apparition au début du règne du pape Paul VI en 1963. En effet, Paul avait fait une sombre allusion à « la fumée de Satan qui est entrée dans le Sanctuaire » … une référence oblique à une cérémonie d’intronisation par des satanistes au Vatican. En outre, l’incidence de la pédophilie satanique – rites et pratiques – était déjà documentée chez certains évêques et prêtres aussi dispersés que Turin, en Italie, et la Caroline du Sud, aux États-Unis. Les actes cultuels de pédophilie satanique sont considérés par les professionnels comme l’aboutissement des rites de l’Archange déchu. »

Martin, principal conseiller du pape Jean XXIII, pensait que la « franc-maçonnerie luciférienne » était derrière les ténèbres qui, selon lui, allaient envelopper l’humanité.

Les scandales du Presidio, lourdement censurés, qui décrivent comment les forces lucifériennes, les adeptes de Moloch/Baphomet, l’entité démoniaque à l’origine de la franc-maçonnerie, ont infiltré l’armée, en particulier les académies militaires des États-Unis dans les années 1980, ajoutent du crédit à ces propos.

Lorsque le scandale s’est étendu à l’ensemble de l’armée américaine, des abus rituels sur des enfants et des « assemblées » sataniques au Pentagone, l’histoire est soudainement devenue « obscure ».

Puis nous nous heurtons à une tentative d’unités militaires véreuses de déclencher une guerre nucléaire.

Les sources internes racontent une histoire très différente de l’incident Barksdale/Minot de 2007 que celle donnée au grand public. Un B-52 entièrement chargé d’armes nucléaires a été détourné vers des « lieux inconnus », mais il a été capturé et ramené aux États-Unis, où l’histoire se termine et où les mensonges commencent.

Mais le 11 septembre est arrivé. C’est aux États-Unis que les plus grands bâtiments du monde de l’époque ont été « réduits en cendres » à cause de feux de kérosène à basse température provoqués par des avions en chute libre. Pendant des décennies, les pilotes, les architectes et les ingénieurs ont dit à tous ceux qui voulaient bien les écouter que toute cette histoire était insensée, mais qu’est-ce qui ne l’est pas de nos jours ?

Aucun avion ne peut voler comme ça, les incendies ne font pas s’effondrer les bâtiments en acier et l’acier ne se transforme pas en poussière à moins d’être soumis à des forces que l’on ne voit qu’à l’intérieur d’une étoile dans le monde naturel.

Contexte

Aujourd’hui, le monde souffre de circonstances jamais imaginées. Oui, il y a une inflation mondiale et les bénéfices des entreprises s’envolent en raison d’augmentations massives des prix, même lorsqu’il n’y a pas d’augmentation des coûts.

Aucun gouvernement de l’Occident collectif n’a abordé cette question vitale, bien qu’il existe un précédent historique. Extrait de Wikipedia :

« Nixon a émis le décret 11615 (conformément à la loi de stabilisation économique de 1970), imposant un gel des salaires et des prix pendant 90 jours afin de contrer l’inflation. C’était la première fois que le gouvernement américain promulguait un contrôle des salaires et des prix depuis la Seconde Guerre mondiale. »

Même la demande de Biden d’augmenter les taxes sur les compagnies pétrolières américaines, une mesure prise quelques jours avant une élection nationale, est loin d’aboutir.

Au moment où Nixon a agi, les États-Unis étaient entrés dans la guerre du Kippour de 1973 au nom d’Israël. La réponse supposée à cette guerre était un embargo pétrolier contre les États-Unis, mais que s’est-il réellement passé ?

Du jour au lendemain, les prix des denrées alimentaires ont augmenté de près de 40%. La raison ? Les profits des entreprises.

Cela soulève une question mineure, bien que de nature conspiratoire. Les événements mondiaux sont-ils manipulés par des individus puissants dans les coulisses, comme le prétend l’ancien président américain Donald Trump, afin de manipuler les marchés, de voler les investisseurs et d’appauvrir le monde ?

L’effondrement économique des États-Unis sous l’ère Bush, en 2007 et 2008, en faisait-il partie ?

Le COVID en faisait-il également partie ? Les preuves qui soutiennent cette hypothèse s’accumulent.

Ensuite, nous nous demandons : quel genre de personne ferait ces choses ?

C’est là que nous commençons à nommer la maladie. Le bon sens nous dit qu’il ne peut s’agir simplement d’argent et de pouvoir. Mais qu’y a-t-il d’autre ?

Ukraine

Personne ne le dira, mais c’est tout de même vrai. Ceux qui sont derrière le coup d’État de 2014 en Ukraine sont aussi derrière la guerre actuelle. Les mêmes noms, Noodleman/Nuland, Kagan, Wolfowitz et une liste de mystérieux oligarques milliardaires américains ont aidé à mettre en place le 11 septembre, le coup d’État du Maïdan mais aussi les autres révolutions de couleur et cette liste est considérable.

Ils se font appeler Néocons mais, en réalité, ils sont quelque chose d’autre et servent des maîtres au-delà de notre compréhension et certainement au-delà de toute rationalité humaine.

Le fait que ce groupe partage une religion commune avec les dirigeants de l’Ukraine est un sujet très dangereux. Discuter ouvertement de ces questions peut amener n’importe qui à être « annulé » et, en fait, des noms comme Elon Musk et Kanye West ne sont que deux parmi des dizaines qui subissent le même sort aujourd’hui.

Mais s’agit-il d’une religion du livre comme le Christianisme ou l’Islam ou y a-t-il des personnes qui se cachent derrière la religion et une longue histoire d’injustice ethnique ?

C’est l’ancien officier de la CIA Robert David Steele qui faisait les recherches sur les oligarques occultistes américains, un groupe qu’il appelait MEGA. Lorsque Trump a déplacé l’ambassade américaine dans ce qu’on ne peut légitimement appeler que la Palestine à Jérusalem occupée, en violation de l’article IV de la Convention de Genève, c’est un paiement de 100 000 000 $ d’un oligarque MEGA présumé, le patron du jeu Sheldon Adelson, qui a provoqué cette décision.

Ce même paiement a également mis fin de manière abrupte et illégale à l’accord nucléaire avec l’Iran.

Steele pense que c’est MEGA qui a financé le 11 septembre 2001 et a utilisé son influence politique massive à Washington pour accuser des terroristes inexistants comme l’agent de longue date de la CIA, Oussama Ben Laden.

Une question clé est l’agenda MEGA dont les intérêts menacent la survie de l’humanité.

Ce sont les MEGA qui financent l’argent du cartel et qui ont construit une armée privée mondiale à partir d’anciens militaires américains en utilisant les fonds provenant de la production massive d’héroïne en Afghanistan. Ce n’est un secret pour personne que le cœur de la « construction de la nation » américaine en Afghanistan était la production d’opium, le traitement de l’héroïne et sa distribution dans le monde entier en utilisant les actifs de l’armée, des services de renseignement et de la « construction de la nation » des États-Unis.

Pour nous aider à démarrer, rappelons-nous que ce sont les mêmes médias qui mentent sur l’Ukraine tous les jours, des mensonges puérils, qui nous ont dit que c’étaient les Taliban qui faisaient voler l’opium et l’héroïne dans le monde entier à l’aide de leur force aérienne mystérieuse et imaginaire.

Si l’on voulait regarder, on pourrait constater que les militants de Boko Haram qui fuient toute éducation et toute technologie traversent maintenant le Sahel dans des Toyota « techniques » modifiées par les Israéliens et utilisent des téléphones satellites enregistrés au Pentagone.

Au-delà de la raison

Les théories politiques actuelles ne décrivent plus le monde d’aujourd’hui. Essayer de donner un sens aux politiques des États-Unis et du Royaume-Uni, en faisant sauter des gazoducs desservant leurs propres alliés ou en fomentant délibérément une guerre nucléaire, c’est impossible.

Ensuite, vous regardez la guerre au jour le jour, la guerre en Ukraine qui dure depuis des années, et quelque chose ne va pas du tout. L’Ukraine perd-elle 1000 hommes par jour ?

Qui permettrait cela ou la destruction totale de « son » propre pays, à moins, bien sûr, que Zelensky ne s’intéresse pas du tout à l’Ukraine, sauf dans le but de servir un programme maléfique plus large. J’ai combattu en tant que Marine au Vietnam. Là aussi, les États-Unis ont menti sur leurs pertes, des unités entières ayant été éliminées par les Nord-Vietnamiens sans qu’on en parle.

Plus tard, lorsque 1,6 million de vétérans américains sont morts de maladies liées à l’empoisonnement à l’agent orange, et c’est le chiffre réel, il y a eu un silence collectif.

Nous savions que nous étions dans un nouvel endroit lorsque les nouvelles arrivaient. Cela a commencé avec le massacre de Boutcha. Il nous pèse encore à tous, alors que nous regardions les sbires de Zelensky étaler les corps sur la route, certains gravement blessés mais encore vivants avant l’arrivée des équipes de tournage.

Même à ce moment-là, l’Occident collectif et les médias grand public n’ont pas seulement détourné le regard, ils se sont attaqués à tous ceux qui ont commenté, re-tweeté, publié, et pas seulement avec des piratages informatiques.

Il y a eu des menaces, des arrestations secrètes et des meurtres, des journalistes et des militants ont tous disparu comme si nous étions en Argentine ou peut-être en Grèce pendant la guerre civile, il y a tant d’années.

Mais est-ce que cela a commencé là ? Quelqu’un se souvient-il du MH17 ? Après les terreurs de Melitopol, pas seulement en 2014 mais la boucherie nazie de la guerre actuelle, comment pourrait-on douter que ceux qui étaient directement sous le MH17 avec des systèmes de défense aérienne, les bouchers nazis du Maïdan, d’Odessa et de Melitopol, abattraient aussi un avion de ligne ?

Conclusion

La Russie a toujours été une cible. Le fondateur présumé des oligarques MEGA aux États-Unis, Jacob Schiff (1876-1958), aidé par ses amis banquiers qui dirigeaient l’Angleterre, a construit la marine japonaise et l’a lâchée sur la Russie tsariste en 1904.

Schiff a pratiquement régné sur les États-Unis de son vivant, les présidents se pliant à ses moindres désirs.

Quelques années plus tard, c’est Schiff, aidé de Paul Warburg, fondateur du système de la Réserve fédérale et architecte présumé de la Première Guerre mondiale, et de Max Moritz Warburg, qui a joué un rôle central dans la manipulation des événements mondiaux qui ont conduit aux Première et Deuxième Guerres mondiales.

Une piste d’études supprimées relie ces entités, les précurseurs de la MEGA d’aujourd’hui, à l’Ibérie du XVe siècle, à la fondation de la secte des Jésuites et à la propagation de la franc-maçonnerie.

D’Ibérie, ils se sont répandus à Venise, établissant les premiers empires bancaires européens, puis à Salonique, grâce à laquelle ils ont pris le contrôle de l’Empire ottoman et, simultanément, en Allemagne, puis aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne.

Les tentacules du pouvoir se sont étendus à l’Europe et à l’Amérique du Nord, mais ont également suivi l’effondrement de l’Empire ottoman et se sont établis au Moyen-Orient, se manifestant sous la forme d’ISIS et d’Al-Qaïda (tous deux interdits en Russie), mais aussi d’autres organisations terroristes.

En Europe, le plan de l’OTAN dans le cadre de l’opération Gladio, un partenariat ouvert avec la franc-maçonnerie, a conduit à trois décennies d’attentats terroristes et même à l’enlèvement et au meurtre du Premier ministre italien Aldo Moro.

En dépit de l’assaut espagnol/portugais sur le Nouveau Monde, ce sont nos frères francs-maçons qui pourraient bien être responsables de l’ère coloniale dirigée par les entreprises, qui continue de définir un monde d’injustice aujourd’hui.

Des décennies d’histoire falsifiée et censurée nous laissent impuissants à établir les véritables motivations de ceux qui se sont mis en porte-à-faux avec l’humanité.

Derrière tout cela se cachent de puissantes croyances dans l’occulte, dans les anciens dieux, dans l’acceptation du mal et dans la diminution de la valeur de la condition humaine.

source : New Eastern Outlook

traduction Réseau International
Adblock test (Why?)

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Réagissez à cet article

Recommended For You