Le marché de Noël de Jean-Talon a ouvert ses portes

Le marché de Noël de Jean-Talon est ouvert toutes les fins de semaine jusqu'au 18 décembre.
La saison des Fêtes est à nos portes et la magie de Noël commence à habiter Montréal, à l’image du marché Jean-Talon. Sur une surface doublée, il accueille jusqu’au 18 décembre un village d’artisans québécois, proposant de délicieux produits du terroir et plein d’idées de cadeaux 100% locaux.

Le marché de Noël est ouvert le vendredi de 12h à 18h, le samedi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 17h.

Une douzaine de chalets en bois décorés occupent l’allée nord du marché. Churros, chocolat chaud, pain d’épices ou encore queues de castor pour se sucrer le bec ou raclette pour se réchauffer: c’est un endroit idéal pour venir se restaurer en soutenant l’économie locale.

Il est possible d’acheter son sapin au marché de Noël de Jean-Talon. Clément Bolano/Métro

C’est aussi l’endroit pour acheter son arbre de Noël. Sur l’allée sud, on peut retrouver plusieurs marchands de sapins. Et pour ce qui sera en dessous de celui-ci, les idées cadeaux ne manquent pas. Des cosmétiques aux objets de décoration en passant par les bijoux et les vêtements, il y a de bonnes chances que vous y trouviez votre compte.

Finalement, les animations amèneront la magie féérique de Noël. Chorale de Noël le 3 décembre, chants folkloriques le 11 décembre, et, surtout, rencontre avec le père Noël le 17 décembre sont au programme.

Le Marché Jean-Talon est accessible en métro (métros Jean-Talon et Castelnau), en autobus (lignes 31, 55, 92 et 93), à vélo (racks et Bixi) ainsi qu’à pied ou en voiture (stationnements intérieurs et extérieurs, stations de chargement).

<div class=" grid-x grid-padding-x grid-padding-y align-center met-newsletter stacked ">
    <div class="cell small-12  ">
        <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.
        </div>
    </div>
    <form class="cell small-12  sign-up-form" method="post">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="0bbb428b48" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="grid-x grid-margin-y form-grid">
                                <div class="cell small-12"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></div>
                <div class="cell small-12"><input type="email" class="email" placeholder="Adresse courriel" name="email" required></div>
                            <div class="cell small-12 button-container"><input type="submit" class="button" value="S&#039;abonner à l&#039;infolettre"><i class="far fa-chevron-right"></i></div>
                                <span class="checkbox">
                    <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                    <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                        </label>
                </span>
                        </div>
        <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="ActualiteMontrealPlus" />
    </form>
    <div class="border-footer"></div>
</div>

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Réagissez à cet article

Recommended For You