27 novembre 1942, l’amiral de Laborde saborde la flotte française à Toulon pour empêcher les nazis de s’en saisir

par La Gazette du Citoyen

Dessin tiré de la bande dessinée de Pierre Dupuis « La Résistance : Les armées de l’ombre » (Hachette 1975)

Voici l’histoire racontée dans cet extrait du livre publié en 1949 « Tout ce qu’on vous a caché » de Jacques Baraduc (page 131) :

« Quant au sabordage de la flotte à Toulon, qui fut la conséquence des évènements d’Afrique du Nord de novembre 1942, il ressort de la documentation allemande trouvée dans les archives de la Kriegsmarine et publiée en Amérique en février dernier, sous le titre Hitler and his Admirals, que non seulement les marins français sabordèrent leurs navires pour que les Allemands ne s’en emparent point, mais que, pour y parvenir, ils durent opposer à ceux-ci une vive résistance. »

On lit en effet dans cet ouvrage :

« Le 11 novembre, les troupes allemandes occupèrent le sud de la France. La base navale de Toulon ne fut occupée que le 27 novembre.

Les Français résistèrent si vivement et retardèrent les Allemands à ce point que l’amiral de Laborde eut le temps de saborder la plus grande partie de la flotte française. »

Ce texte est à rapprocher du témoignage du général von Neubronn, attaché militaire allemand à Vichy, qui fut envoyé à Toulon. Le 27 novembre, il monta à bord du Strasbourg, reposant sur le fond, pour tenter de s’entretenir avec le commandant en chef, l’amiral de Laborde, qui refusait obstinément de quitter son navire sans l’ordre du Maréchal. Voici sa déclaration au sujet de l’amiral français:

« Quel homme ! Quel seigneur ! Je n’ai jamais vu tant de dignité, ni tant de hauteur. Il m’a traité durement, m’a dit qu’Hitler n’avait pas de parole… Il ne se doute pas que je l’ai sauvé des griffes de la Gestapo ».

Page 131 du livre publié en 1949 « Tout ce qu’on vous a caché » de Jacques Baraduc

source : La Gazette du Citoyen
Adblock test (Why?)

Source : Lire l'article complet par Réseau International

À propos de l'auteur Réseau International

Site de réflexion et de ré-information.Aujourd’hui nous assistons, à travers le monde, à une émancipation des masses vis à vis de l’information produite par les médias dits “mainstream”, et surtout vis à vis de la communication officielle, l’une et l’autre se confondant le plus souvent. Bien sûr, c’est Internet qui a permis cette émancipation. Mais pas seulement. S’il n’y avait pas eu un certain 11 Septembre, s’il n’y avait pas eu toutes ces guerres qui ont découlé de cet évènement, les choses auraient pu être bien différentes. Quelques jours après le 11 Septembre 2001, Marc-Edouard Nabe avait écrit un livre intitulé : “Une lueur d’espoir”. J’avais aimé ce titre. Il s’agissait bien d’une lueur, comme l’aube d’un jour nouveau. La lumière, progressivement, inexorablement se répandait sur la terre. Peu à peu, l’humanité sort des ténèbres. Nous n’en sommes encore qu’au début, mais cette dynamique semble irréversible. Le monde ne remerciera jamais assez Monsieur Thierry Meyssan pour avoir été à l’origine de la prise de conscience mondiale de la manipulation de l’information sur cet évènement que fut le 11 Septembre. Bien sûr, si ce n’était lui, quelqu’un d’autre l’aurait fait tôt ou tard. Mais l’Histoire est ainsi faite : la rencontre d’un homme et d’un évènement.Cette aube qui point, c’est la naissance de la vérité, en lutte contre le mensonge. Lumière contre ténèbres. J’ai espoir que la vérité triomphera car il n’existe d’ombre que par absence de lumière. L’échange d’informations à travers les blogs et forums permettra d’y parvenir. C’est la raison d’être de ce blog. Je souhaitais apporter ma modeste contribution à cette grande aventure, à travers mes réflexions, mon vécu et les divers échanges personnels que j’ai eu ici ou là. Il se veut sans prétentions, et n’a comme orientation que la recherche de la vérité, si elle existe.Chercher la vérité c’est, bien sûr, lutter contre le mensonge où qu’il se niche, mais c’est surtout une recherche éperdue de Justice.

Réagissez à cet article

Recommended For You