Douze travaux proposés au Québec en marge de la COP15


Dix-huit organisations économiques, syndicales, sociales et environnementales proposent de transformer le Québec. Pour ce faire, le collectif, qui porte le nom de G15+, a ciblé douze chantiers à entamer collectivement afin de réorienter les politiques publiques de la province vers le bien-être de la population.

Le G15+ profite de l’effervescence suscitée par la clôture de la COP27 pour le climat et l’approche de la COP15 sur la biodiversité en plus de la rentrée parlementaire à Québec pour lancer cet appel au dialogue social et à la coopération pour bâtir un Québec plus solidaire, prospère et vert.

«Nous sommes issu.e.s d’une culture qui accorde une place de choix au dialogue; c’est ensemble que nous pourrons entamer cette nouvelle trajectoire», soutiennent par voie de communiqué la présidente-directrice générale de Fondaction, Geneviève Morin, et le président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec, Charles Milliard.

Cette «nouvelle trajectoire» a pour fondation trois grands engagements, soit celui de placer l’économie au service de la qualité de vie de sa population, d’encourager une consommation et une production soutenables, puis de s’adapter pour permettre à tout le monde de vivre dans des milieux de vie sains, durables et abordables.

Des actions doivent être entreprises rapidement pour éviter l’effondrement du vivant et chacune de nos décisions collectives doit tenir compte de la nécessité de protéger la biodiversité ».
Martin Vaillancourt, directeur général du Réseau national des conseils régionaux de l’environnement, et Denis Leclerc, président d’Écotech Québec

Le collectif espère nourrir le dialogue et inciter un prompt avancement vers la vision d’une société qui évolue au sein des limites planétaires.

<div class=" grid-x grid-padding-x grid-padding-y align-center met-newsletter stacked ">
    <div class="cell small-12  ">
        <div class="cta-content text-center">
            Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.
        </div>
    </div>
    <form class="cell small-12  sign-up-form" method="post">
        <input type="hidden" id="met_nonce" name="met_nonce" value="72d74b46ff" /><input type="hidden" name="_wp_http_referer" value="/feed/" />            <div class="grid-x grid-margin-y form-grid">
                                <div class="cell small-12"><input type="text" class="name" value="" name="FNAME" id="mce-FNAME" placeholder="Prénom" required></div>
                <div class="cell small-12"><input type="email" class="email" placeholder="Adresse courriel" name="email" required></div>
                            <div class="cell small-12 button-container"><input type="submit" class="button" value="S&#039;abonner à l&#039;infolettre"><i class="far fa-chevron-right"></i></div>
                                <span class="checkbox">
                    <input type="checkbox" id="gdpr" name="gdpr" value="0601cbb71f" class="gdpr" required checked>
                    <label for="gdpr" class="form-gdpr">
                    J’accepte de recevoir des communications du Journal Métro                        </label>
                </span>
                        </div>
        <input id="group-id" type="hidden" name="group-id" value="ActualiteMontrealPlus" />
    </form>
    <div class="border-footer"></div>
</div>

Source : Lire l'article complet par Journal Métro

À propos de l'auteur Journal Métro

Disponible dans plus de 1 000 points de distribution du lundi au vendredi, l'édition montréalaise du journal international Metro est une des seules à être imprimée français en Amérique. C'est également le quotidien le plus lu à Montréal (un million de lecteurs par édition). (Wikipédia)

Réagissez à cet article

Recommended For You