Paul St-Pierre Plamondon « en mode solution » pour extirper le PQ du banc de touche

Isolé, le Parti québécois cherche du financement depuis qu'il n'a pas obtenu de reconnaissance officielle. Lire la suite »

Le PQ fait son bilan et réclame une juste reconnaissance

Environ 175 membres du Parti québécois (PQ) sont réunis dimanche à Drummondville pour dresser un bilan de la dernière campagne. Lire la suite »

Petite histoire québécoise du serment d’allégeance

Les Québécois entretiennent une relation trouble avec les serments depuis la Conquête de 1759. Retour sur deux siècles d’allégeance au monarque britannique, de George II à Charles III. ... Lire la suite »

Le PQ se dit «insatisfait» de son entente avec les autres partis

Le Parti québécois (PQ) a finalement signé vendredi une entente pour la reconnaissance des groupes parlementaires au Salon bleu avec les trois autres partis. Si ces derniers se disent « heureux » d’être parvenus à un accord, le chef Paul St-Pierre Plamondon dit avoir signé... Lire la suite »

Deux questions par semaine pour le PQ: Joël Arseneau déçu, mais déterminé

Le PQ demandait une question par jour. Lire la suite »

Entente entre les partis à l’Assemblée nationale: le Parti Québécois s’estime floué

Une entente vient de survenir entre les partis au terme de plusieurs semaines de négociations en vue de la rentrée parlementaire à Québec. Lire la suite »

Reconnaissance parlementaire | Le Parti québécois échoue à obtenir « le strict minimum vital »

Le Parti québécois (PQ) a échoué dans sa tentative d’obtenir ce qu’il estimait être « le strict minimum vital » en termes de budget et de temps de parole pour effectuer son travail à l’Assemblée nationale. Lire la suite »

Entente entre les partis à Québec : QS satisfait, le PQ déçu

Le Parti québécois déplore avoir dû conclure une entente au rabais pour protéger de maigres gains. Lire la suite »

Indépendance de l’Écosse: l’ancien premier ministre remercie PSPP pour son soutien

Après une défaite devant la Cour suprême britannique, l’Écosse peut tout de même compter sur le soutien du chef du Parti québécois. Lire la suite »

Harold LeBel déclaré coupable d’agression sexuelle

L’ancien député péquiste Harold LeBel a été déclaré coupable d’agression sexuelle mercredi au palais de justice de Rimouski. Lire la suite »

Fiat+⁄-Lux Nouvelles

Toute l'actualité en temps réel.

Harold LeBel reconnu coupable d’agression sexuelle

L’ex-député du Parti québécois Harold LeBel est reconnu coupable dans le procès pour agression sexuelle qui le visait.Le jury a rendu son verdict unanime mercredi après-midi, au palais de justice de Rimouski.  Durant les deux semaines d’audiences, les jurés auront... Lire la suite »

Agression sexuelle: Harold LeBel est reconnu coupable

L'ex-député de Rimouski du Parti québécois (PQ), Harold Lebel, a été reconnu coupable d'agression sexuelle. Le jury a tranché mercredi après-midi et le verdict est tombé à 15h30. Lire la suite »

On achève bien les péquistes (suite)

Réduit à trois députés et à 14,61 % des voix, avec 600 708 votes, le PQ a pourtant réussi à dépasser le score des libéraux en nombre de voix. Lire la suite »

Un ancien député du PQ à la tête du RTC

Il remplacera le directeur actuel, Alain Mercier, pour un mandat de cinq ans. Lire la suite »

Délobotomiser le fédéralisme québécois

J’ai plaidé ici, récemment, pour la création d’un Parti Québécois authentiquement fédéraliste. Lire la suite »

Le droit d’exister

Jacques Parizeau avait poussé un véritable cri du coeur en 1989 quand aucun journaliste n’avait jugé utile de se présenter à la conférence de presse qu’il avait convoquée un beau vendredi après-midi. « J’existe, moi aussi », avait-il lancé, furieux et... Lire la suite »

La CAQ déploie ses ailes à Chicoutimi

La Coalition avenir Québec a fait son nid dans le quartier Des Oiseaux, à Saguenay, en y obtenant ses meilleurs scores des élections du 3 octobre 2022. Le Devoir s’est payé un voyage au pays des caquistes.Vendredi 18 novembre. Un silence... Lire la suite »

Le PQ réclame « le droit d’exister »

Le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, en est rendu à revendiquer pour sa formation politique « le droit d’exister » à l’Assemblée nationale, s’estimant réduit à réclamer « le strict minimum vital » pour effectuer son travail au Parlement, à... Lire la suite »

Négociations entre les partis | Le PQ réduit ses demandes au « strict minimum vital »

Le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, en est rendu à revendiquer pour sa formation politique « le droit d’exister » à l’Assemblée nationale, s’estimant réduit à réclamer « le strict minimum vital » pour effectuer son travail au Parlement, à... Lire la suite »

La nuit des petits couteaux

La CAQ, QS et le PLQ se sont entendus pour s’assurer que le PQ ait le minimum de pouvoir pour les quatre prochaines années. Lire la suite »